Fastigié

Se dit d’un végétal, généralement un arbre, qui forme par ses ramifications serrées et verticales un faisceau étroit et élancé.

Qu'est-ce qu'un arbre fastigié ?

De nombreux arbres affichent ce port : le peuplier d’Italie (Populus nigra var. italica), l’if fastigié (Taxus baccata 'Fastigiata Robusta'), le chêne fastigié (Quercus robur ‘Fastigiata’), le charme commun fastigié (Carpinus betulus ‘Fastigiata’), …
Afin de garder ce port étroit qui caractérise ces arbres, il est nécessaire de raccourcir dès que c’est nécessaire les rameaux latéraux, faute de quoi ils s’élargiront. À l’inverse du port fastigié, le port étalé caractérise des végétaux comme les chênes, le marronnier, le ginkgo. Le port colonnaire (cyprès) est du même type, mais les ramifications n’y sont pas systématiquement verticales.

Un cyprès fastigié

On trouve aussi des arbres à port conique ou pyramidal (mélèze), pleureur (saule pleureur), large (chêne pédonculé), étagé (cèdre), multigaule (noisetier), tortueux (noisetier), pendant (sapin de Chine).

Le port d’un arbre ou d’un arbuste a beaucoup d’importance lors de son achat. Un jardin de petite superficie ne pourra faire face aux arbres à port large, étalé, pendant ou pleureur.
Par contre les arbres à port élancé dont les fastigiés, peuvent convenir. De plus, ce sont des arbres qui font peu d’ombre. Les arbres à port fastigié sont également prisés pour réaliser des alignements.