Mon espace perso
Nouveau sur gammvert.fr ?
Je m'inscris

Tout savoir sur le jardin écologique

  • Je paille pour limiter
    l'arrosage

  • J'installe des plantes compagnes
    (cerfeuil, thym, ail, oeillets d'inde,
    capucines...) au potager pour
    éloigner maladie, parasites
    et ravageurs.

  • Les petits oiseaux comme la mésange
    picorent les carpocapses, ces chenilles
    qui s'attaquent aux arbres fruitiers.

  • Désherber

    Aller à l'espace
    conseil désherber ?

    Oui, allons-y !

  • Pour la biodiversité,
    j'installe un hôtel à
    insectes et des
    nichoirs à oiseaux

  • L'abeille
    pollinise vos plantes,
    donc contribue
    à leur reproduction.

  • Je ne serre pas trop
    les plantations pour éviter
    la propagation des maladies

  • La chrysope verte
    se délecte
    de pucerons.

  • Je sème des engrais verts,
    entre 2 cultures au potager,
    pour une terre plus fertile

  • Pour éliminer la mousse,
    je scarifie la pelouse
    au printemps et
    à l'automne

  • Le soin des plantes

    Aller à l'espace
    conseil soin des plantes ?

    Oui, allons-y !

  • La coccinelle
    absorbe les cochenilles
    (larves et adultes) et
    les pucerons.

  • La grenouille, la poule
    et le hérisson
    mangent limaces
    et escargots.

  • Je pratique
    la rotation des cultures :
    je ne mets jamais 2 fois de suite
    un légume au même endroit,
    pour prévenir les maladies et
    avoir un potager plus productif

  • Pour limiter l'arrosage,
    et éviter les mauvaises herbes,
    je tonds ma pelouse avec une
    hauteur de coupe de 5 à 7 cm

  • Le potager

    Aller à l'espace
    conseil potager ?

    Oui, allons-y !

Le plaisir du naturel

La disparition des produits phytosanitaires de synthèse est prévue par la loi(1) pour le 1er janvier 2019. D’ici là, ils restent à votre disposition mais leur vente doit être encadrée. Chez Gamm vert, nous avons fait le choix de les présenter dans des armoires fermées à clé.

À votre demande, l’un de nos experts, agréé Certiphyto(2), vous servira et vous conseillera sur leur utilisation. Il vous proposera également les alternatives pour jardiner au naturel.

Qu'est-ce qu'un produit phytosanitaire ?

Un « produit phyto » est utilisé pour prévenir et soigner les maladies des végétaux, pour éliminer des plantes indésirables. Il peut être chimique… ou pas. Parmi eux, il y a :

  1. les fongicides (bouillie bordelaise, anti-oïdium) pour soigner les plantes ;
  2. les herbicides ou désherbants pour tuer les plantes indésirables ;
  3. les insecticides (anti-cochenilles, anti-pucerons) pour se débarrasser des parasites ;
  4. les anti-limaces pour se débarrasser des limaces.

Nous vous guidons

À partir de quelques exemples concrets et courants, nous vous proposons les solutions naturelles et vous expliquons comment agir en prévention ou comment agir lorsque la maladie ou les indésirables sont installés. Et comme nous ne pouvons pas traiter ici tous les sujets, nous vous donnons rendez-vous sur notre site gammvert.fr, et bien sûr dans nos magasins, pour aller plus loin et trouver les réponses concrètes à toutes vos questions.

(1) Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. (2) Certificat individuel professionnel qui atteste de ses connaissances pour utiliser les pesticides en sécurité et en réduire leur usage.

Retrouvez votre conseiller en magasin

Téléchargez nos guides pratiques

Tous nos conseils à portée de main pour un jardin naturel

Gamm vert vous accompagne pour créer votre jardin écologique

Un jardin en bonne santé est un jardin vivant où la biodiversité est sauvegardée. Donnez une place aux animaux sauvages, aux insectes auxiliaires et aux plantes utiles pour votre jardin potager et votre verger.

Fini les jardins tirés à quatre épingles, où le moindre bout d’herbe est taillé, où chaque plante est choisie et où toute indésirable est éliminée. Avec la fin des produits phytosanitaires, le retour de la Nature sauvage est de mise : oui au jardin écologique !

Suivez nos conseils de jardinage au potager pour réussir à le cultiver et à le réussir sans avoir recours aux produits chimiques mais en employant des astuces jardin comme le paillage du sol pour éviter la repousse des indésirables, les pièges à limaces, les bonnes pratiques d’arrosage…

Ne sous-estimez pas l’importance des insectes dans votre potager durable. Ne les chassez pas, bien au contraire ! Offrez-leur le gîte et le couvert. Le gîte, c’est un hôtel à insectes, du bois mort oublié dans un coin, une zone du jardin laissé aux orties. Le couvert, ce sont les nuisibles : les pucerons pour les coccinelles et les syrphes, les carabes pour les vers et charançons…

Sans oublier les insectes pollinisateurs sans lesquels point de fruit dans le verger, point de légume dans le potager ! Tous ces insectes sont aussi appelés auxiliaires du jardinier pour tous les services qu’ils lui rendent pour jardiner au naturel.

Les animaux sauvages rendent aussi bon nombre de service. Vous connaissez sans doute la réputation du hérisson et de son appétit vorace pour les limaces et escargots. Il permet de réguler leur population, et empêche ainsi que ces gastéropodes ne pullulent et ne causent de gros dégâts parmi vos jeunes plantations. Les oiseaux font leur régal des larves nuisibles, tout comme les poules qui ont leur place dans le jardin écologique à plus d’un titre !

Saviez-vous que le jardin naturel possède en lui ses propres remèdes ? Ortie, ail, consoude, prêle, rhubarbe… transformées en purins ou décoctions, ces plantes sont de très bons fongicides ou insecticides. Utilisés en préventif, ils n’ont sont que plus efficaces !

Une astuce jardin au passage : les gourmands que vous ôtez de vos pieds de tomates sont de très bons répulsifs de la piéride du chou, déposez-les sur leurs pommes pour éloigner cette chenille vorace.

Grâce à des astuces de jardinage, réussissez à cultivez un potager naturel, respectueux de l’environnement, de la faune et de la flore sauvage. Vous êtes plutôt urbain ? Créez votre potager en ville sans souci ! Optez pour des carrés de potager ou pour des bacs surélevés pour jardiner confortablement, sans vous casser le dos. Une autre astuce jardinage est de fabriquer votre propre terreau et engrais grâce au compost de vos déchets verts et de cuisine (épluchures, coquilles d’œuf…).

Un conseil potager pour conclure : l’eau de pluie est ce qu’il y a de mieux pour vos légumes, comparée à l’eau du robinet souvent trop riche en calcaire. Récupérez l’eau pour les arroser en été, durant les périodes chaudes et sèches